APOR accompagne vos transitions professionnelles - 9A Rue Saint Eloi 71300 Montceau-Les-Mines

PLIE GRAND CHALON

REFERENT DE PARCOURS PLIE GRAND CHALON

Le PLIE du Grand Chalon Le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) de l’agglomération chalonnaise a pour objectif de favoriser l’accès ou le retour à l’emploi des personnes éloignées de l’emploi du Grand Chalon.


Pour ce faire, il est chargé :

• de mobiliser l’ensemble des acteurs et opérateurs locaux intervenants en matière d’insertion sociale et professionnelle,

• d’assurer l’ingénierie technique et financière des actions de ces dispositifs locaux.


Les finalités poursuivies par le PLIE s’appuient sur le Programme opérationnel national du Fonds Social Européen FSE « emploi-Inclusion » 2014/2020.

Le plan d’action du PLIE est également formalisé par un protocole d’accord signé par les Collectivités Territoriales et l’Etat.


L'action Référent de parcours


Cette action constitue l’articulation majeure du système d’appui à l’insertion professionnelle des publics dans le cadre du PLIE de l’agglomération chalonnaise. Elle se traduit par un accompagnement personnalisé du participant dès l’entrée dans le dispositif PLIE jusqu’à la confirmation de sa sortie à l’emploi. Le PLIE nomme, pour chaque participant, un référent de parcours. C’est une personne nominativement identifiée et qualifiée pour assurer cette fonction.


Elle comprend la spécificité des publics éligibles au PLIE et adapte son accompagnement en conséquence. Le parcours est défini comme l’itinéraire de la personne composé d’actions (étapes) opportunes pour atteindre l’objectif de sortie du PLIE (mise à l’emploi, création d’activité, formation qualifiante).


Le référent est un interlocuteur unique : c’est la personne ressource pour le participant du PLIE

o Il est chargé d’identifier les problématiques de celui-ci, de coordonner ses démarches de recherches d’emploi en mobilisant toutes les compétences, réseaux et moyens nécessaires à sa disposition sur le territoire du PLIE de l’agglomération chalonnaise pour permettre son accès et son maintien dans l’emploi.

o Il construit, d’un bout à l’autre, le parcours professionnel avec le participant, en planifie les différentes étapes et anticipe les différentes articulations possibles entre ces étapes et ce jusqu’à l’emploi.

o Il permet au participant d’être acteur de son parcours, s’assure que celui-ci dispose de toutes informations utiles. Il lui permet d’avoir un accès direct aux offres d’emploi, notamment en l’aidant dans la rédaction du CV, de la lettre de motivation et en le préparant aux entretiens. A ce titre, le référent s’assurera que les CV soient à jour.

o Il se tient informé, en permanence, des évolutions juridiques des cadres d’intervention liés à l’emploi, la formation, l’insertion et les métiers. o Il est garant de l’accompagnement de la personne, de la mobilisation des actions (ou étapes) opportunes, et de l’évaluation régulière des actions menées avec les opérateurs d’étapes.

 o Il occupe une fonction de chargé d’insertion professionnelle, est présent tout au long du parcours et assure le suivi dans l’emploi pendant 6 mois après l’intégration.

o Il rend compte du parcours dans les outils définis par le PLIE (logiciel ABCViesion, fiches d’émargement…).

o Il indique les temps passés sur l’opération par le biais de l’Agenda d’ABCViesion qui seul fera foi de justificatifs au moment des bilans. Direction de la Cohésion Sociale – PLIE – Grand Chalon 5/9

 o Il signale en comité de suivi, et éventuellement en comité opérationnel, les cas de « suspension de parcours » pour motif de santé ou autres motifs externes.

o Il met en place des actions collectives par petits groupes


Un référent PLIE, à temps plein, a en charge 80 personnes en file active, ce qui lui permet d’assurer un accompagnement adapté à la personne ; avec un minimum d’un entretien d’1 heure par mois pour un participant. Lorsque le participant est en étape de parcours, via un ACI ou en formation, ou en emploi, il s’agit d'un "accompagnement délégué", le référent assure alors un suivi mensuel qui peut prendre la forme d’échanges téléphoniques ou de participation du référent aux réunions de suivi de parcours avec les partenaires.


La mission comporte une obligation de réserve concernant les informations données en confidentialité par les participants ou transmises par le référent social lors de l’échange d’informations dans le cadre « du diagnostic partagé ». Les éléments transmis aux partenaires sont soumis à l’accord de la personne intéressée.


Les principes généraux d’un parcours d’insertion

L’entrée sur le dispositif PLIE Sur la base du diagnostic partagé et de l’adhésion de la personne, un prescripteur propose l’entrée dans le dispositif PLIE et soumet le dossier du participant au comité opérationnel chargé de valider ou d’invalider l’entrée sur le dispositif.

Les membres de cette instance sont chargés d’élaborer conjointement un plan d’actions réaliste et progressif, au vu de la situation globale du participant.

Le positionnement sur une étape peut être proposé par le référent de parcours en accord avec le participant. Les actions d’étapes sont des actions ponctuelles répondant à un but identifié, permettant la progression des personnes, en cohérence avec l’objectif du parcours.


La présentation du dispositif aux participants

Le principe d’adhésion/engagement volontaire de la personne dans un parcours d’insertion socioprofessionnelle, renforcé et personnalisé est acté dans le contrat d’engagement signé entre le Président du PLIE et le participant.


Le référent présentera à la personne le dispositif du PLIE, les différentes actions du PLIE et lui précisera les modalités d’intervention des financements européens dans le cadre d’un accompagnement socioprofessionnel, renforcé, personnalisé et de la mise en œuvre de différentes actions dans le parcours d’insertion.


Objectifs

o Remobilisation et valorisation du potentiel des personnes. Direction de la Cohésion Sociale – PLIE – Grand Chalon 6/9 o Inclusion sociale et professionnelle des jeunes.

o Développement de projet de formation en cohérence avec la demande du marché de l’emploi (tutorat, apprentissage, contrat de professionnalisation, PMSMP).

o Immersion en entreprise.

o Reprise de scolarité.


Le suivi en étapes et dans l’emploi Lorsque le participant est en étape, le référent de parcours, en lien avec l’opérateur d’étapes, devra s’assurer du bon déroulement du parcours. Il assurera le suivi de la personne durant les 6 premiers mois de la prise de poste sur un emploi de droit commun et transmettra un document attestant de la sortie positive : copie du contrat de travail ou attestation de formation. Faute par le référent de pouvoir fournir ce justificatif, la sortie ne sera pas comptabilisée comme sortie positive et ne pourra pas faire l’objet d’une saisie dans la base ABCViesion.


Pour mener à bien cette mission, le référent de parcours doit identifier :

o des temps d’entretien et d’animation de groupe,

o des temps concernant le parcours des candidats PLIE (mobilisation d’étapes, montage de dossiers divers - formation, administratif…), rencontre avec les bénéficiaires…

o des temps de travail administratif,

o des temps liés à la participation au réseau PLIE.


Le référent rend compte de l’ensemble de ces éléments afin d’identifier la progression du parcours, et la réalisation de l’action. Ces éléments font l’objet d’un « contrôle de service fait ».


Public ciblé

Le public ciblé est le public défini dans le cadre du protocole à savoir :

o les demandeurs d’emploi de longue durée (+ d’un an de chômage),

o les jeunes sans qualification, primo demandeurs d’emploi ou jeunes avec qualification inadaptée, o les candidats des minimas sociaux (RSA – ASS),

o les travailleurs handicapés,

o les personnes fragilisées socialement et rencontrant des difficultés dans leur insertion professionnelle durable, cumul d’emplois précaires, habitants des quartiers prioritaires de la Ville, victimes de discrimination, personnes issues de l’immigration.


Evaluation Quantitative

o Montée en charge ;

o Nombre de positionnements sur des étapes ;

o Nombre d’entretiens par candidat ;

o Nombre d'étapes réalisées (mise en situation de travail, mobilisation, formation, intégration à l'emploi) ; o Nombre de sorties positives (caractéristiques des sorties positives) ;

o Nombre de ruptures et autres sorties (caractéristiques des ruptures) ;  

o Nombre d’entretiens assurés avec les entreprises ou organismes de formation dans le cadre du maintien dans l’emploi ;

o Nombre de participations des candidats à des ateliers collectifs ; Qualitative o Typologie du public PLIE (problématiques des personnes, statut, nature des demandes, etc.) ;

o Mobilisation du partenariat (partenaires économiques, associatifs, institutionnels…) ;

o Inscription dans une dynamique territoriale ;

o Moyens et outils de communication utilisés en direction du public (offres d’étapes, emploi, formation…) ; o Nature des étapes proposées, repérage et remontée des besoins.